En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Hypnose ericksonienne - Claudine Graziella Campanini à Paris 17

Claudine Graziella Campanini psychothérapeute et hypnothérapeute, pratique l'hypnose ericksonienne à Paris 17e.
« L’hypnose est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne. » Milton Erickson
 

Hypnose ericksonienne :

L'hypnose ericksonienne tient sont nom du célèbre psychiatre américain qui utilisa la plupart du temps l'hypnose comme technique pour travailler avec l'inconscient de ses patients, et qui, par là? réhabilita l'hypnose comme approche thérapeutique et moyen de transformation intérieure.


Quelques mots sur Milton Erickson :

Milton Erickson est un psychiatre américain né en 1901 et est décédé en 1980.
Milton Erickson réussit à guérir de la poliomyélite dont il était atteint, par le phénomène d’auto-hypnose qu’il découvrit et qui lui permit de constater les bienfaits de l’hypnose et ses capacités thérapeutiques.
Il présente l’inconscient, sur lequel il intervient dans sa pratique, comme une entité personnelle protectrice. Tout au long de sa vie, il guérira ses patients grâce à l’hypnose et se montrera d’une grande créativité. Hormis ses qualités humaines, il possède une imagination toujours renouvelée et fait preuve d’une grande intuition pour aider ses patients. Ses résultats sont étonnants.
À l’âge de 50 ans, sa maladie refait surface et il réussit à en guérir une fois de plus grâce à l'auto6hypnose, mais il en a gardé de graves séquelles jusqu’à la fin de ses jours.
À travers sa créativité et son sens humain, sa détermination à trouver des solutions à la souffrance de ses patients, il permet à l’hypnose de trouver ses lettres de noblesse.


L'hypnose : laisser s'exprimer l'inconscient pour une transformation intérieure rapide :

L'état hypnotique est un état de conscience modifié qui se caractérise par une dissociation de la conscience et de l'inconscient. Un lieu intra-psychique où conscience et inconscient se rencontrent dans un travail dialectique.
Pour Erickson le changement se fait grâce à un va-et-vient entre ce niveau intra-psychique et le niveau comportemental et relationnel. Le travail du thérapeute va être d'actionner ce travail  en intervenant sur l'inconscient du patient en transe, grâce à la suggestion hypnotique qui a pour but de programmer autrement l'inconscient afin qu'il agisse au mieux de nos intérêts.

L'inconscient :

L’inconscient est un immense réservoir qui contient une multitude de pensées, d’impressions, de sentiments et d’émotions « temporairement oblitérées, qui bien qu’elles soient perdues pour notre esprit conscient, continuent à l’influencer ». C’est ainsi que C. G. Jung parlait de l’inconscient. Pour Erickson, l'inconscient est une entité protectrice.
Il refoule ce qui nous effraie, ce qui nous blesse pour que nous puissions oublier et nous protéger, mais « pas plus que la voiture qui disparaît au coin de la rue ne se dissout dans le néant, cette chose continue d’exister au fond de nous » (C.G. Jung) et influence notre vie de tous les jours. L’inconscient contient également tout ce que nous savons faire, nos apprentissages et nous est très utile pour marcher, respirer, vivre. Il a emmagasiné des tas d’informations bonnes ou mauvaises, positives ou négatives, refoulées ou présentes, au fur et à mesure de nos expériences de vie.
C’est à partir de ces expériences qu’il s’est programmé et que se sont forgés nos systèmes de croyances qui peuvent nous limiter gravement si nous n’y prenons pas garde. Ces processus inconscients lorsqu’ils sont bâtis sur des expériences douloureuses peuvent entraîner des dépressions, des angoisses, des névroses et aussi des maladies.
Ainsi certaines personnes se trouvent parfois dans des répétitions de situations néfastes qui laissent supposer qu’il y a quelque chose en eux qui a été programmé à l’encontre de leurs intérêts. Comme tout le monde, ils veulent réussir et être heureux mais ça ne marche pas. Il faut donc transformer l‘inconscient et le programmer autrement. C’est ce que permettent la psychanalyse ainsi que l’interprétation des rêves et? d’une autre manière, l'hypnose.
 
iStock_87513271_SMALL.jpg

 

Comme l'iceberg qui est sur cette photo et dont une partie est immergée, le conscient est la partie apparente, et l'inconscient la partie immergée.
L'hypnose permet un état intérieur de dissociation afin d'effacer le conscient pour faire émerger l'inconscient qui produit alors des images, des pensées, des symboles signifiants pour la thérapie.

Pour Erickson, l'inconscient est considéré comme une entité protectrice, une entité qui permet de laisser émerger notre réalité intérieure, celle sur laquelle s'exercent tous nos interdits.

"Chaque personne, quelle que soit sa situation présente, peut changer rapidement et vivre sa part de bonheur." Alain CAYROL


L’hypnose est un moyen rapide et efficace d’agir sur l’inconscient, et ceci à des fins thérapeutiques.